panoramique-presentation

International

Projet Erasmus + / Terminales STI 2D STL / Murcia L’heure des bilans

Speed dating 2
normal
Journée de clôture du séjour en attendant la dernière mobilité à La Roche sur Yon en mars 2020 : pour les élèves, c’est l’heure des bilans ; pour les professeurs, bilans bien sûr – et surtout perspectives !
Même à l’heure espagnole, le temps passe vite : voici venue la journée de l’évaluation, essentielle pour garder la trace des découvertes, exprimer les ressentis, approfondir la réflexion. Ce moment rétrospectif prend des formes diverses, engageant la participation et l’activité des partenaires. Les élèves commencent d’abord par un atelier de « lettering » - ou comment disposer harmonieusement et de manière créative les mots-clés qui ressortent des visites et des rencontres. La thématique des migrations est riche et les expériences ont été nombreuses : sur les larges feuilles qui orneront ensuite les murs du grand hall, voici que surgissent puzzles, fresques colorées, sentences définitives en arabesques audacieuses … Par la suite, réunis dans la bibliothèque de l’école, les élèves s’essaient à la synthèse de ce qui a été approché quant aux implications des migrations, choisies ou forcées : impacts économique, culturel, social, politique, … Sans surprise, les migrations contraintes génèrent une série d’effets problématiques et traumatisants – quand les mobilités d’études et de travail, sans être toujours réussies, créent des situations bien plus heureuses. Vient ensuite le temps de l’échange direct : par deux, face à face, changeant régulièrement de partenaires, les élèves débattent en anglais de leurs positions concernant l’influence de la présence arabo-musulmane sur la région de Murcia ; la situation comparée de la présence maghrébine à l’époque médiévale et sa résurgence actuelle sous la forme du travail agricole ; les attentes d’un migrant quand il débarque dans un pays européen ; … Brouhaha garanti ! Chacun s’engage dans son argumentation, souvent préparée à l’avance et documentée. Ni retenue ni dérobade : les liens qui se sont affirmés lors du séjour permettent l’authenticité des débats. Enfin, sur l’application Oncoo, figurant une cible colorée, les partenaires sont invités à répondre à 5 questions générales d’évaluation de la semaine vécue à Murcia : les fléchettes virtuelles volent de partout et en quelques minutes apparaissent à l’écran les scores colorés de l’évaluation. La semaine est un succès pour une grande majorité des participants, tant sur le plan des visites que sur celui des relations humaines. Quelques bémols cependant concernant l’équilibre des journées dans l’organisation de la semaine et la pertinence incertaine, selon quelques-un.e.s, de plusieurs activités. Pendant toute cette longue matinée, les professeurs, de leur côté, ont eux aussi échangé sur les bilans de la semaine, pour préparer les rapports demandés par les agences européennes. Ils ont surtout précisé, sur la base du programme yonnais proposé par l’équipe française, les travaux que les partenaires devront réaliser en attendant la rencontre de mars. Malgré le vent froid, le soleil est bien présent aux alentours de la petite cafétéria de l’école pour la traditionnelle « fairwell party » des élèves : tortillas, bocadillos et autres tapas sucrés ou salés sont partagés dans la convivialité. D’autres moments festifs se préparent pour la soirée de clôture du séjour, à en juger par l’effervescence qui règne déjà ! En mars 2020, Allemand.e.s et Espagnol.e.s nous rendront visite à la Roche sur Yon pour clôturer le partenariat. On les attend déjà avec impatience !
Retour